16.11.09

155- Paris


Aussi bizarre que cela puisse paraître, la capitale me manque... Son agitation, son métro, son bus, ses bâtiments, mes proches...
Je n'oublie pas d'où je viens...

2 commentaires:

Hoya a dit…

Oooh... notre monsieur au ballon...

kumo a dit…

:)