26.4.10

412- Annexe ESAD





"On peut ne pas être un homme bon pour sa femme mais on peut être un homme bon pour une autre femme"
Je me suis tout récemment rendu compte qu'il me restait encore deux ans à passer ici... Ça fait beaucoup quand même... Mais comme dit Valentin, l'année prochaine sera sûrement la mieux parce que sans diplôme à la fin de l'année. Je promets donc un année très productive et riche de projets en tout genre.
(Par ailleurs, je continue à chercher un stage à Paris dans le domaine de la communication ou dans la photographie, si quelqu'un a un plan pour moi...)

2 commentaires:

. a dit…

Tu as oublié un mot...

kumo a dit…

''Merci''?