31.10.11

865- Co-incidence fortuite


"N’écris que par lassitude de regarder" Jules Renard
En ce moment, cela ne s'arrête pas. Plusieurs fois ces temps-ci, mes journées sont embellies par de belles rencontres fortuites et de hasards de la vie qui me font douter même d'une certaine force au-delà de notre compréhension que l'on nomme "le Destin". La plupart du temps, je n'y gagne pas grand chose: un tour de vélo à deux à travers Paris, un covoiturage plus agréable, du temps en plus... Mais le fait qu'un très faible pourcentage de chance qu'une situation puisse arriver arrive me rend incroyablement perplexe et chanceux.
Je pense que tout le monde pourra rattacher un fait déjà vécu à ce petit paragraphe bien vague...

1 commentaire:

Loïc Le Borgne a dit…

Oui, c'est vrai que ces petits moments sont de vrais bulles d'oxygène ...