9.11.10

581- Lutte

personnages
personnages
Je reprends un peu le dessin peu à peu et je compte bien faire redémarrer mon blog d'illustration laissé à l'abandon -Teenager- Mon Azalée...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

ça ressemble pas tout à fait à de la lutte. Ou alors de la lutte Grecque. Très Grecque.

b. a dit…

La première, c'est vrai, a un caractère très "sculptural", qui accentue le côté statufié des figures. Mais le thème de la lutte n'est qu'un prétexte dans cette image, elle s'efface grâce à un regard, une attitude portés par le personnage de droite. Un regard presque sensuel, un désir naissant qui s'accentue par la chair dévoilée ; deux énergies s'opposent - ou se répondent - mais la sensation de désir l'a déjà emportée. La force si calme de ce regard cache une profonde faim de l'autre, retenue avec subtilité par l'image, mais traduite avec intensité grâce à la sensation qu'elle dégage.

Ce quelque chose entre ces deux êtres est parfaitement saisi. Une très belle photographie.

kumo a dit…

- "le côté statufié" > hiératique
- "la lutte n'est qu'un prétexte dans cette image" > Bien plus qu'un simple prétexte, la lutte est l'explication même du contact entre ces deux être même si cela a été bien noté, l'instant figé, minimise ou fait oublier cette tension là où quelques indices nous font rappeler qu'il s'agit bien d'une lutte: les griffures sur le dos de l'un ou la confrontation des deux forces concentrées sur leur poing.
- "deux énergies s'opposent - ou se répondent - mais la sensation de désir l'a déjà emportée" > Sans la légende, on peut discerner ou percevoir ce côté très sensuel avec ce contact physique nourri par des jeux de postures et de regards qui nous font évoquer les ébats amoureux entre deux êtres. Toutefois, toutes ces hypothèses tombent à l'eau dès lors que l'on sait que ces deux hommes sont modèles pour un cours de dessin. Mais évidemment, ces images prises hors-contexte (puisque sans informations complémentaire sur la situation), les postures, le jeu qui se déroule sous nos yeux nous fait sourire.
- "Ce quelque chose entre ces deux êtres est parfaitement saisi. Une très belle photographie." > Merci ma poule!