9.10.12

1123- Mon studio maison


Cette année, comme on a un salon très éclairé et triangulaire, je peux enfin avoir un studio et bénéficier d'une très bonne lumière naturelle. Je vous promets donc pleins de jolis portraits à partir de maintenant.

Cette année commence très bien. Avec le reconnaissance grandissante de quelques têtes assez influentes à Strasbourg et ailleurs, ma crainte pour mon avenir professionnel s'estompe un peu plus à chaque boulots et bons retours sur mon travail. J'avance doucement et me tisse réseau professionnel qui se solidifie chaque jour. Je gagne en assurance et en confiance. Je sens que je vais beaucoup apprendre sur beaucoup de plans durant l'année. Malgré ça, je flotte toujours dans le flou. Un petit mélange de doute et d'incapacité à se projeter dans un avenir lointain. Je me plais à m'imaginer quelques projets qui prendront formes que dans un temps assez court, changeant pas mal d'avis selon le temps, les rencontres et les évènements. L'avenir trop lointain, n'a jamais eu de sens pour moi, impossible pour moi à imaginer. D'où mon incapacité à prévoir les choses à l'avance...
Pour vous dire, je commence tout récemment à douter de ma motivation à rentrer à l'école de photographie de Arles. On verra bien. J'attends de bonnes surprises qui créeront chez moi de nouvelles envies et peut-être une nouvelle raison de continuer plus ardemment la photographie...

2 commentaires:

Bruno Legeai a dit…

Bonjour, ça fait un bout de temps que je suis ce blog, les reportages que tu partages, & ces moments intermédiaires
Je les trouve particulièrement intéressants, le doute, la marge, l'enthousiasme (oui, toujours presque de l'enthousiasme).
Quant à imaginer "l'avenir trop lointain", il finit par arriver au présent, alors, je ne ma fais aucun souci pour toi.
(ps- une remarque à propos du noir & blanc : je me demande de quelle manière tu convertis, car autant pour la couleur, le rendu est d'une grande finesse (couleur, lumière...) autant je les trouve souvent un peu ternes, manquant de hautes lumières qui rendrait plus profondes les valeurs sombres, mais après tout, il ne s'agit que de mon avis. )

Allez, continue

Tony Trichanh a dit…

Merci de votre fidélité, ça me fait bien plaisir de savoir des personnes qui ne me connaissent pas reviennent souvent ici.
Sinon, pour le noir et blanc comme pour la couleur, j'essaie de conserver la plupart du temps la luminosité du moment. oubliant la règle d'équilibre de la touche très claire qui s'oppose au noir très sombre...