14.11.10

586- Test performance Pentax k-5 (meilleur Réflex APS-C)


-- Attention, post très technique :) --
Voilà, cela fait une semaine que j'ai eu en main mon nouveau boitier expert: Le Pentax K-5, le remplaçant de mon fidèle K200D. Premières remarques, au premier abord, les deux boitiers se ressemblent beaucoup mais on sent une grande différence dans la prise en main qui est vraiment plus agréable pour le K-5. Je suis passé d'un capteur de 10 millions de pixels à 16: Du coup, un changement prévisible: le nouveau capteur est plus exigeant envers la qualité de l'optique. Car avec une définiton plus grande, les défauts des objectifs est accentués. En parlant du capteur, j'ai l'impression qu'il lui faut un peu plus de lumière pour bien exposer (de l'ordre de 1 ou 2 diaph par rapport au Nikon D90). Sinon, l'ergonomie est vraiment de qualité: en hors modes automatiques, il est possible de régler tous les réglages sans retirer son oeil du viseur, ce qui permet de rester concentrer sur ce qui se passe à l'intérieur. En parlant du viseur, celui-ci est plus grand, et la visée 100% est très agréable, montée en gamme oblige mais en luminosité, il est incroyablement sombre (identique que mon K200D). Pour l'instant, je n'ai pas noté de grande différence entre le système de visée pentaprisme (K-5) et pentamiroir (K200D). L'écran principal est incroyablement bien défini et le petit écran LCD secondaire éclairée est très utile (regrettable disparition dans l'entrée de gamme de Pentax mais présente dans mon K200D). Les grandes qualités du boitier: évidemment, la montée en ISO, pour une simple comparaison, une image prise à 6400 ISO avec le K-5 est équivalent au bruit à une photo prise à 1600ISO avec mon K200D (en JPEG). De plus, le réalisme des couleurs et le plage dynamique est assez incroyable. Les petits bémols: J'ai parfois remarqué qu'avec quelques objectifs (18-55mm f/3,5-5,6 et 16-45 f/4) qu'à leur focale extrème grand-angle, l'autofocus avait quelques ratés.
En résumé: Des images qui ont gagné en réalisme et un boitier très confortable et aréable d'utilisation mais avec quelques petits défauts. Je peux vous dire que quand je retourne sur mon vieux K200D, je me demande comment j'ai pu travailler avec un appareil aussi peu confortable qui m'a en plus délivrer des images d'aussi mauvaises qualité pendant deux ans...
Ce n'est pas pour rien qu'il a été classé comme meilleur réflex APS-C par DXOMark dépassant certains réflex Full-frame comme le Nikon D700 et le Canon 5dMkII...

2 commentaires:

Elisabeth Ménière a dit…

Je n'irais pas jusqu'à dire que j'ai tout compris, mais cet appareil fait bien rêver !
Et si DXO le classe bien, on peut leur faire confiance (je t'ai dit que mon frère a fondé cette boîte?)

kumo a dit…

Non?! C'est dingue! :O
Une grosse boite très respectée dans le milieu de la photo...